Livre d’Heures de François Ier

By | Oct 30, 2017

En 1538, le roi-mécène François Ier acquiert le livre d’heures auprès d’un marchand joaillier.

Ce recueil de prières est un objet éblouissant.

Sa reliure est sertie de pierres précieuses, et il est accompagné d’un magnifique marque-page ! François Ier décide d’offrir ce bijou en cadeau à sa nièce, Jeanne d’Albret.

C’est le début d’une histoire extraordinaire pour cette œuvre hors du commun… À la mort de Jeanne d’Albret, c’est son fils Henri IV qui reçoit le livre d’heures en héritage.

En 1604, sa femme Marie de Médicis le trouve à son goût et le choisit pour décorer son cabinet au Palais du Louvre.

Mais quelques années plus tard, Marie de Médicis se sépare de cet objet précieuxau profit du Cardinal Mazarin.

Le célèbre ministre conserve le livre d’heures dans sa vaste collection d’œuvres d’art jusqu’à sa mort.

Au début du XVIIIe siècle, le livre d’heures poursuit son aventure et traverse la Manche en direction de l’Angleterre.

C’est d’abord Richard Mead, le médecin du roi d’Angleterre, qui l’expose dans son musée Londonien.

Puis, à sa mort, c’est Horace Walpole le collectionneur de renom qui l’acquiert.

Tout au long des XIXe et XXe siècles, le livre d’heures passe de mains en mains… La préservation d’un tel joyau tient du miracle ! Aujourd’hui, le musée du Louvre a besoin de vous pour acquérir ce splendide objet.

Classé « Œuvre d’Intérêt Patrimonial Majeur », il est une œuvre sans équivalent dans les collections publiques françaises et étrangères.

Tous mécènes ! Faites revenir au Louvre ce joyau des rois de France.

Faites un don avant le 15 février 2018.

Dès maintenant participez avec votre mobile sur www.

Tousmecenes.

Fr.